Vacances en silence

De plus en plus j’entends parler de ces retraites en silence,

Yoga, méditation, loin du tumulte de l’agitation du quotidien mais aussi du bavardage mental incessant,

Tout simplement lire, randonner, dormir, rêver… ne pas devoir parler à tout prix, ces lieux où ne pas communiquer est un acte sacré,

Le sage Blaise Pascal écrivait « Tout le malheur vient d’une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos, dans une chambre »… alors aujourd’hui de plus en plus sont ceux qui choisissent ce type de vacances, dans un monastère, une abbaye, un couvent, un temple ou autre lieux…

Parce que le silence n’est pas l’absence de bruit mais une qualité d’être,

Pourquoi part-on en silence ?

  1. Pour mieux se retrouver,
  2. pour réfléchir,
  3. pour prendre une décision,
  4. pour faire un deuil,
  5. pour expérimenter le silence,
  6. pour apprendre à se connaître,
  7. pour reprendre des forces, …

Il faut parfois du courage aussi pour oser partir dans le silence à la rencontre de soi,

Je pratique une méditation laïque, si je partais dans un lieu pour apprivoiser le silence, ça serait avec le même état d’esprit, je respecte, j’imagine, je parle au divin, mais surtout je crois en l’univers,

Alors peu importe si l’on est pratiquant ou pas, il y a des lieux inspirants, spirituels où l’on vient chercher autre chose, on l’on ne vient pas à la rencontre d’un Dieu mais de soi et c’est pourquoi j’ai apprécié la lecture de « Guide spirituel des lieux de retraite dans toutes les traditions » d’Anne Ducrocq

Evidemment il faut jouer le jeu et laisser son outil de communication préféré (j’entends l’ordinateur) à la maison, c’est aussi ça mettre une certaine distance avec le quotidien,

Il parait qu’il ne faut pas avoir peur de s’ennuyer, d’être oisif, de faire le vide, c’est vertigineux mais immense, je suis curieuse du silence que l’apprivoise au quotidien déjà en pratiquant la méditation, je sais combien le vide est habité !

As tu déjà testé ? es tu tenté ?

(crédit photo)

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. petitdiables dit :

    J’adorerais essayer!

  2. Ysaline dit :

    Bonjour Virginie,

    Très sensible au bruit (parce que mon ouïe est particulièrement fine), le silence, rare, me fait beaucoup de bien.
    Et, lorsque certaines personnes de mon entourage m’invitent pour que je ne sois pas seule, je les maudis !
    Merci pour votre réflexion.
    Belle journée.

  3. Maud dit :

    Depuis des années je rêve de partir durant 2 jours et ne plus parler, d’être dans le silence…. Juste faire de la photo et écrire mais ne plus communiquer autrement

  4. VIOLETTE dit :

    Durant 3 jours, J’ai pratiqué le silence complet dans un monastère, c’est bienfaisant certes, je pense qu’il faut y venir en forme avec un minimum d’équilibre sans profonde faiblesse afin de ne pas renforcer cet ètat.
    Lors de la sortie l’intégration doit être progressive, car si la coupure a bien été réelle il y a un réel choc à la sortie : le bruit, la vitesse autour de soi, le ciel,la lumière, les INFOS du moment, les autres.p
    …enfin tous les événements extérieurs dont on s’est privés et il y en a beaucoupo.
    J aimerai y retourner pour une nouvelle pose afin de relativer certaines situations, m’écouter, m’entendre, pleurer peut-être comprendre, voir, augmenter le besoin de retrouver les miens…
    Ou tout simplement pour créer une coupure en opposition
    au quotidien habituel

    grosse faiblesse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s