Plage Napoléon

Si je te dis Port-saint-louis ça ne va pas te faire rêver,

Et pourtant il ne suffit pas d’être dans un paysage de carte postale pour toucher du doigt le bonheur,

J’étais à Port-Saint Louis hier après midi en quête de bois flotté,

L’année dernière je m’y suis prise trop tard,

Les plages avaient été nettoyées…

Moi j’aime quand ce coin là est encore sauvage, entre Camargue et Provence,

Il y a des marécages, des oiseaux, des flamands roses, des barques en bois sur le bas côté,

Et au bout la plage à l’infini,

Hier il avait plu le matin et on a failli annuler notre venue,

ça aurait été vraiment dommage,

la mer, le sable, le ciel, les couleurs magiques !

Et puis tout ce bois, je ne savais plus où donner de la tête !

Après un déjeuner dans un restaurant découvert au hasard que je vous recommande vivement si vous passez dans mon sud !

Renseignements : Le Passe Port

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s