Valencia, la ville du running

image001

Quand tu me dis Valencia, j’ai 17 ans, je pars passer un mois de vacances avec mon amoureux dans sa famille, c’est juste parfait comme trip,

Je me souviens nos déambulations dans les ruelles, la forte chaleur, l’envie de tout voir et la famille qui me conseillait de ne pas sortir aux heures les plus chaudes, je me souviens que finalement les siestes en amoureux à 17 ans c’était pas si mal,

Je revois nos soirées, j’entends encore nos rires, cette ambiance survoltée de l’Espagne à l’orée des années 90’s,

Je me souviens avoir couru sur malvarrosa beach, alors forcément quand j’ai reçu ce communiqué de presse, j’ai eu envie de partager avec vous mes souvenirs et vous communiquer ces informations,

A  quelques semaines du Maratón Valencia Trinidad Alfonso (qui se déroule le 15 novembre 2015), Valencia est dans les starting blocks. Réputée pour ses excellentes conditions climatiques et ses circuits plats, la ville bat des records d’inscription pour cette 25ème édition : au 1er juillet 2015, le site a annoncé 10 530 inscrits, soit une augmentation de 40% par rapport à l’an passé.  Plus de 2 700 coureurs étrangers feront également le déplacement, soit 25,62% des participants.

Valencia offre aux amateurs de course à pied un large choix d’espaces verts pour s’entrainer tout au long de l’année. Le Parc de Cabecera, le plus grand d’Europe, couronne l’ancien lit du fleuve Turia, à l’ouest de la ville. C’est là que commencent les Jardins du Turia, le poumon vert de Valencia. Fermés à la circulation, ils s’étendent sur 10 kilomètres et permettent de traverser la ville jusqu’au célèbre complexe futuriste de la Cité des Arts et des Sciences. Ce dernier a d’ailleurs été choisi comme lieu de départ et d’arrivée du marathon Valencia Trinidad Alfonso, un cadre majestueux encerclé d’eau.

A dix minutes du centre-ville, le front de mer de Valencia permet aussi de courir en toute sécurité. Le Paseo Maritimo attire les coureurs souhaitant se réfugier à l’ombre des palmiers et profiter de la vue splendide sur les plages de las Arenas et de la Malvarrosa. Le Paseo Neptuno longe quant à lui le port, une zone de loisirs des plus agréables.

A Valencia, courir s’apparente à une nouvelle forme de tourisme, offrant aux sportifs la possibilité de découvrir la ville tout en poursuivant les efforts pour le prochain marathon.

Renseignements et inscriptions : Marathon de Valencia

Virginie B

2 réflexions au sujet de « Valencia, la ville du running »

  1. Je suis allée en vacances à Valencia cet été, j’ai beaucoup couru dans les jardins du Turia et j’ai adoré malgré la chaleur parfois étouffante ! La ville doit effectivement bien se prêter au marathon, je le garde en tête si un jour je décidais de me lancer sur cette distance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s