Street art au cours Julien (Marseille)

cours julienAvant d’écrire ce billet je me suis penchée sur la définition du Street Art et du tag… j’ai hésité mais comme tagger veut dire écrire sur les murs uniquement, j’ai trouvé que même si parfois c’était un mélange des deux, il valait mieux utiliser le street art pour ce qui a envahi littéralement les rues perpendiculaires au cours Julien,

cours julien vitrine cours julien cours julien

ça faisait longtemps que je n’étais plus venue sur les lieux et j’ai été impressionnée par l’ampleur du phénomène et j’ai eu envie tout de suite de faire quelques photos de quelques portes, quelques lieux pour partager avec vous !

cours julien street art

street art marseille

marseille cous julien

cours julien street art

street art marseille

street art

cours julien marseillecours julien

cours julienstreet art marseilleQuelques rues plus loin il n’y avait plus de traces, enfin presque plus… j’ai trouvé que c’était impressionnant… parce que je n’ai pris en photos que quelques exemples… ceux qui m’ont sauté aux yeux plus que les autres…

Mon week-end à Marseille : Maisons de Marseille

Virginie B

 

 

 

2 réflexions au sujet de « Street art au cours Julien (Marseille) »

  1. La différence réside principalement dans la distinction entre « graff » ou graffiti et « tag »
    Le tag consiste à écrire, souvent sous la forme de signature, son nom ou celui de son crew.
    Le graff se rapproche du dessin ou de la peinture, qu’il représente des objets ou des lettrines.
    Le street art c’est l’ensemble des arts graphiques de rue : tag, graff, collages, pochoirs… toutes les techniques sont bonnes. Certains artistes jouent aussi sur l’éphémère et utilisent des matériaux moins durables comme le papier (post-it) ou le fil.
    Le terme street art témoigne surtout d’une reconnaissance du phénomène du côté institutionnel, du vandalisme à une valorisation de la créativité des auteurs.
    Le cours Julien a pas mal bougé depuis ma dernière visite comme je le vois sur tes photos, je pense que l’envahissement des graffs témoigne de cette reconnaissance et valorisation du street art.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s