Jaune Poussin et son incroyable chef

20130630_j.chaunavel_DSC_0420

*crédit photo

Je n’ai pas encore eu l’occasion de le tester mais je suis sûre que l’occasion se présentera,

En tous les cas le chef Caillé a su attiser ma curiosité,

Quand j’ai reçu ce communiqué de presse avec l’intitulé suivant :

« La recette du chef Caillé pour enrayer la baisse de fréquentation des restaurants »

Forcément j’ai cliqué et j’ai été séduite,

« Les chiffres du secteur de l’hôtellerie – restauration sont catastrophiques pour nos consœurs et confrères restaurateurs.

Quelques indicateurs montrent en effet une désaffection des français pour les restaurants, et sur la santé des restaurants français.

Le restaurant traditionnel n’a plus la côte…

En l’espace d’une année, dans toutes les formes de restauration hors domicile, les taux de fréquentation sont en forte diminution.

On constate notamment :

  • -5,8% de fréquentation pour les restaurants traditionnels,
  • -4,5% pour les traiteurs,
  • -2,6% pour les cafétérias et libre-service,
  • -2,3% pour les débits de boissons.

… et les hôteliers-restaurateurs en paient le prix fort :

Cette diminution de fréquentation a un effet dévastateur sur l’offre disponible : les défaillances d’entreprises ont bondi de 5,4% entre 2012 et 2013 chez les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration (source Banque de France). 7600 fermetures d’établissements se sont produites en France en 2013 !

La faute à la crise ? Voilà qui sent le réchauffé !

Soit, moi quand c’est bon, fait maison, quand l’accueil est chaleureux et surtout quand le rapport qualité prix est correct, je reviens…

« Ces dernières années, nos concitoyens ont pris conscience que ce qui se trouve dans l’assiette n’est pas forcément en rapport avec le prix payé… et que, pire encore, il y avait fort souvent « erreur » sur la façon de cuisiner les aliments.

De récents scandales et reportages fort bien documentés ont montré aux français que de nombreux restaurateurs peu scrupuleux achetaient des plats préparés, les réchauffaient, et les faisaient payer au prix fort…

… jetant ainsi durablement le trouble parmi nos compatriotes, au pays de la gastronomie. Ce qui est un comble ! »

Un irréductible restaurateur de Périgueux, Gérard Caillé, affiche 15 à 20% d’augmentation de son chiffre d’affaires tous les ans. Depuis 2008.

Avec un menu à 10€ tout compris, son restaurant ne désemplit pas : 220 repas sont servis quotidiennement en moyenne, et ce toute l’année.

Un autre aspect important pour réussir est de se différencier de ce que font les confrères. Les consommateurs veulent se rendre dans les endroits qui proposent une réelle identité.

Depuis le lancement de son restaurant en septembre 2008 au 33 rue Président Wilson, le restaurateur Gérard Caillé propose sa formule « buffet à volonté ».

Cette formule, qui ne contient que des plats frais préparés sur place le jour même, séduit au quotidien plus de 200 personnes.

Gérard Caillé souhaite concurrencer la « malbouffe » en permettant à tous d’accéder à un repas de qualité à petit prix.

Renseignements : Jaune Poussin

C’est pour le moins intéressant et intrigant… j’irai bien faire un tour en Périgord moi, …

2 réflexions au sujet de « Jaune Poussin et son incroyable chef »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s