Refuge du goûter

1326099486refuge-du-gouter-2

futur-refuge-du-Gouter-2012*crédit photo

Refuge à 3835m construit sur une voie d’ascension du Mont-Blanc empruntée chaque année par des alpinistes

Le développement durable s’installe dans le plus haut refuge gardé d’Europe,

Techniques spécifiques développées  :

– Energies renouvelables : capteurs solaires thermiques, capteurs photovoltaïques, cogénération à l’huile de colza.

– Centrale double flux à débit variable en fonction du nombre d’occupants, à récupérateur de chaleur rotatif à haut rendement. Récupération de la chaleur en excès dégagée par les occupants de la salle.

– Fondoir à neige : La production de l’eau nécessaire au refuge est obtenue au moyen d’un fondoir à neige alimenté en énergie thermique à partir de capteurs solaires thermiques, avec appoint par la cogénération. L’énergie thermique est transférée au fondoir au moyen d’un circuit à eau avec antigel et d’une pompe de circulation à un serpentin chauffant par conduction la tôle du fondoir.

– Système d’assainissement avec évacuation par dépression (1,2 litres par chasse seulement), traitement biologique, filtration membranaire, recyclage de l’eau filtrée pour les WC et les urinoirs. Ne sont ainsi rejetées à l’environnement que des eaux ayant fait.

Refuge du goûter

On y va ?

Globe-trotteuse : Virginie B

5 réflexions au sujet de « Refuge du goûter »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s