Mon dimanche à Pondichéry

Terres de Charme propose de découvrir ou de redécouvrir Pondichéry à travers la Maison Perumal.

*crédit photo

Cette élégante demeure de 10 chambres, située dans le quartier tamoul, a été primée en 2011 pour la qualité de sa restauration par le « French Heritage in India – VMF ». Ici, les hôtes sont reçus comme des invités, selon la tradition tamoule.
La Maison Perumal illustre parfaitement l’atmosphère de Pondichéry, ancien comptoir français dont l’apparente langueur cache une effervescence si indienne et une énergie nouvelle : sauvegarde du patrimoine, nouvelles galeries d’art, promotion de la culture… Pondichéry n’est plus seulement une belle endormie : elle se réveille de sa romantique nostalgie.

*crédit photo

EFFERVESCENTE…

Sauvegarde du patrimoine

Plus d’un tiers des anciennes demeures françaises et tamoules ont été détruites entre 1994 et 2002. Ce triste constat a déclenché la mise en place de nombreux programmes de restauration et sauvegarde du patrimoine pondichérien : l’APP, l’INTACH, etc. Et depuis une décennie, au fur et à mesure de l’avancée des projets, on peut observer la lente renaissance des trésors coloniaux.
Parmi eux, l’église Notre-Dame des Anges dont les travaux ont été terminés en mars 2012, et la Maison Perumal. Membre du groupe CGH Earth, reconnu pour son engagement dans la préservation de l’environnement et le respect de l’architecture ancestrale, cet hôtel de 10 chambres a été primé en 2011 pour la qualité de sa restauration. Vitraux colorés, murs peints à la chaux, lits en bois sculptés à la main, pilastres cannelés… cette ancienne maison tamoule du 18ème siècle est le pied-à-terre que Terres de Charme recommande absolument pour ce séjour indien.

Scène de créations

Pondichéry inspire… De nombreux artistes viennent en résidence dans l’ancien comptoir, pour quelques mois ou quelques années : peintres, sculpteurs, musiciens… Et d’autres y sont établis. Parmi eux :
Raghunath Manet : Reconnu et adulé dans le monde entier, ce danseur, chorégraphe, chanteur et musicien est surnommé le nouveau « Noureev » indien.
Cane Lab design est une jeune marque, installée à Pondichéry, au cœur la ville blanche. Fondée par Jean-Marc Joullié et Dominique Heil, Cane Lab design veut réconcilier rotin et design. Leurs meubles allient confort, ergonomie et esthétisme dans une inspiration 50’s.
Sans oublier l’action de l’Alliance française de Pondichéry, qui, outre sa principale vocation pédagogique, est depuis quelques années renommée pour sa programmation culturelle. Chaque mois, l’Alliance propose de nombreuses activités : expositions, ateliers, débats, présentations d’auteurs, concerts, marionnettes, spectacles de danse, cirque, etc.

ET FERVENTE…

Une habitante de Pondichéry a dit de sa ville « Il n’y a pas grand-chose à voir, beaucoup à ressentir ». Et c’est d’autant plus vrai côté spiritualité. Ici les églises, les temples, les mosquées, et le célèbre ashram de Sri Aurobindo font bon ménage. Chaque mois, des fêtes religieuses et des processions animent la ville, et chaque jour Lashkmi, l’éléphante du temple de Ganesh, parcourt les rues de Pondichéry pour distribuer ses bénédictions.
À quelques kilomètres, la cité utopique d’Auroville, émergée des années 1968, où chacun vivrait en paix et en harmonie, reste une expérience qui mérite un coup d’œil.

Renseignements : 01 55 42 74 10
ou
www.terresdecharme.com

Globe-trotteuse : Virginie B

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s