A bord de l’indian Pacific (Australie inside)

*crédit photo

*crédit photo

Parcourir l’Australie d’un littoral à un autre en 65h, trois jours, trois nuits…pour parcourir  4 350 kilomètres sur l’une des dernières lignes transcontinentales de chemin de fer.

Voir des bandes de kangourous sauvages, des étendues désertiques austères, des montagnes enveloppées d’une brume bleutée, j’en rêve !

Après avoir quitté la gare centrale de Sydney, il traverse la banlieue avant de serpenter au milieu  des spectaculaires montagnes bleues.

Après un cour arrêt dans la petite ville de Broken hill, où vivent de nombreux artistes, le train traverse  la plaine de Nullarbor.

Tout au long du voyage, de nombreux animaux défilent sous mes yeux, des chameaux sauvages, des émeus, des kangourous, des wombats et des perroquets. Avec de la chance on pourra apercevoir l’aigle d’Australie dont l’envergure est de 2 mètres. C’est d’ailleurs l’emblème du train.

65h de découverte !

Tu embarques ?

Globe-trotteuse : virginie B

 

7 réflexions sur « A bord de l’indian Pacific (Australie inside) » Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s