Touriste professionnel

Vincent Noyoux a écrit une quinzaine de guides de voyage et dans « Touriste professionnel, l’anti-guide de voyages » publié chez Stock il nous raconte comment tester un restaurant sans manger, un hôtel sans y dormir, un musée sans le visiter….de quoi démystifier totalement la figure du routard qui fait toujours grande impression à son interlocuteur quand il annonce son métier.

Alors on lui lance des tomates ou on loue son humour et son courage à révéler les dessous de sa profession? parce que touriste professionnel c’est être payé pour voyager mais aussi connaitre de grands moments de solitude, subir des dommages collatéraux qu’on tait côté santé, être spécialiste de l’architecture byzantine et amateur de gastronomie vietnamienne.

Et si moi Vincent je vous avouais ne pas encore avoir lu votre livre…vous m’en voulez?

Globe-trotteuse : Chocoladdict

4 réflexions au sujet de « Touriste professionnel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s